3 clés pour une marque visible

Par 24 juillet 2018 décembre 7th, 2018 Branding

Beaucoup d’écrits sur le branding font une analogie entre marque et identité de l’individu. Mais pour être plus exact, il faudrait plutôt considérer la marque comme une amie, une personnalité gravitant dans le cercle de fréquentations de l’individu. Le principe même de la marque et par analogie, de l’amitié, réside dans l’équilibre et l’impact positif que vous pouvez avoir sur l’autre. Si vous portez les mêmes valeurs, vous rendez sa vie meilleure. Si vous vous investissez, que vous êtes serviable, à l’écoute, provoquez des émotions, vous contribuez à l’émergence d’une relation durable.

La façon dont vous allez vous présenter pour la première fois à votre cible en dira long sur la personne que vous êtes. Si la page Facebook ou le site de votre entreprise font état de nombreuses photos de collaborateurs heureux, votre cible a de grande chance de penser que l’épanouissement de vos employés fait partie de vos préoccupations.

1. S’assurer de la personnalité de sa marque

La première étape consiste à déterminer votre cible. Si vous ne savez pas pour qui vous créez le message, comment pouvez-vous savoir ce que vous devez leur dire ? Vous n’êtes pas spécialisé dans le marketing ? Alors voici une petite astuce : faites une liste de petites caractéristiques telles que le sexe, l’âge, la profession, les passions… Tout cela dépend de votre produit, service, secteur d’activité. Écrivez le profil type de vos consommateurs.

Ensuite, essayez de comprendre comment vous souhaitez vous présenter à eux. Tentez de visualiser ce que l’on appelle la personnalité de votre marque. Cela fait référence aux traits de caractère de celle-ci, par exemple la sympathie, la rigueur, l’élégance. Brossez le portrait de ce que vous aimeriez que vos clients comprennent de votre marque.

Enfin, grâce à ces deux données, vous pouvez commencer à déterminer ce à quoi votre marque doit ressembler. Pensez à l’analogie de début d’article : en rapport avec la cible, creusez la façon dont votre marque va se présenter. Le fait est que les individus sont visuels et réagissent aux logotypes, aux signes tout comme avec l’atitude et les vêtements. Le voulez-vous sérieux et professionnel ? décalé et inspirant ? En définitive, pour exprimer la personnalité de votre marque, cela passe par le visage de l’entreprise.

2. Laisser les visuels parler pour elle

Ce qui est utile avec le visuel, c’est qu’il permet de fournir plus avec moins. Par exemple, l’engagement de vos clients sur l’un de vos posts Facebook ou Twitter peut grimper en flèche en remplaçant simplement un texte trop long par des images appropriées. D’après une étude menée par Buffer, si vous vous cantonnez à un texte ne dépassant pas les 250 caractères, vous bénéficiez d’un engagement supplémentaire de 60%. De même, les posts image recueillent 39% d’engagement en plus. Pour enfoncer le clou (et briller à la machine à café) :

« Une image vaut 1000 mots. »

Confucius

Il est admis que la plupart des français utilisent entre 3000 et 5000 mots, dont 600 quotidiennement. Ainsi les couleurs, la typo, les formes, tout est matière à transmettre un message à votre audience.

Alors arrêtez de baratiner et laissez vos images parler d’elles-mêmes. Certains textes d’introduction et les call-to-actions sont importants, mais vous ne devriez jamais oublier que vos images et vos vidéos racontent leurs propres histoires, gardent les utilisateurs attentifs et aident votre marque à se faire connaître. Créez un territoire graphique, une charte qui accompagne votre logo et donnez corps à votre marque au travers de tous vos supports.

3. Provoquer des émotions

Le propre de toute relation sociale : éveiller des émotions. Provoquer des réactions chez vos prospects est l’un des moyens les plus puissants de se connecter avec eux et laisser une impression qu’ils n’oublieront pas. Tout est question d’images fortes et audacieuses qui ne laissent pas d’autre choix que d’en tirer une opinion, une réaction. Une étude a révélé que nos cerveaux ont des réactions instantanées aux images « brandées » (comprendre, affublées d’une marque). Cette réaction se produit avant même que nous apprenions quoi que ce soit au sujet d’un produit présenté par la marque. Selon ces découvertes scientifiques, (si vous souhaitez approfondir cet aspect, je vous recommande vivement cet article qui parle du branding émotionnel, en anglais) l’aspect et la sensation esthétiques peuvent susciter une réponse émotionnelle avant que nous commencions à penser et à raisonner.

« Les résultats ont montré que des marques fortes activaient un réseau de zones corticales et de zones impliquées dans le traitement émotionnel positif et associées à l’auto-identification et aux récompenses »

En d’autres termes, il s’agit essentiellement de cerner quel genre d’émotions votre contenu visuel va susciter auprès de votre cible. Le tout formé par le logo, les couleurs, la typo, va automatiquement susciter une émotion chez le spectateur. À vous de jouer en provocant une réponse émotionnelle ou en vous concentrant sur une palette de couleurs et une créa qui résonneront dans l’esprit des prospects.

Pour rester concis :

De nos jours les gens sont assaillis d’infos partout, tout le temps, à leur demande, ou non. C’est votre mission que d’imaginer et créer le genre de visuels auxquels ils vont réagir et adhérer. Il peut s’agir d’images, de GIF, de vidéos, d’infographies ou de tout autre type de contenu visuel. Créez ce qu’on glisse souvent sous le terme fourre-tout « branding » et « brand-content » : une culture visuelle d’entreprise, une fil rouge dans vos supports, une vitrine pour l’identité de votre marque. Pour terminer avec ce parallèle, bâtissez une amitié solide avec votre cible en lui faisant passer des images impactantes et en la surprenant !

Laisser un commentaire

Un café ?

Échangeons par e-mail : hello@sribeiro.fr
Disponible dans la région de Metz ou dans la métropole Lilloise.